Aigues-Vives

Aigues-Vives
Clic sur l'image Agrandir

l'histoire du village

Une famille portant le nom d’Aigues-Vives est connue dans les textes dès le début du XIIe siècle (1117) dans le cartulaire de l’abbaye de Saint-Sernin de Toulouse. Un certain « Willelmi de Aquaviva » est cité dans les témoins lors de dons faits à l’abbé et aux chanoines de Saint-Sernin.

l'église Saint-Etienne

Si le plan primitif du village d'Aigues-Vives semble remonter au Moyen Âge, on ne sait rien sur l'existence d'une église à cette période. En 1764, le lieu de culte se situe au cimetière (à l'extérieur du village) et en 1840, à son emplacement actuel, ce qui implique un déplacement.

la fontaine publique

En 1821, la commune d’Aigues-Vives compte deux fontaines. D’après les délibérations municipales, elles sont toutes deux en pierres de taille, mais ont besoin de réparations car elles sont souvent à sec. Onze ans plus tard une demande d’autorisation pour la construction d’une pompe à balancier à la fontaine publique est enregistrée.